cafoutch  > Articles > Reggae - Dub  > AUGUSTUS PABLO

AUGUSTUS PABLO

Reggae - Dub Twitter Facebook Google +

Sortie sur Mango de la compilation "Classic Rockers" qui regroupe seize titres produits par Augustus Pablo entre 1975 et 1985. L’occasion pour "Scratch" de revenir sur le cas de ce musicien-producteur hors pair.

Augustus Pablo - de son vrai nom Horace Swaby - est sans conteste l’une des personnalités les plus marquantes de la musique jamaïcaine des années 70. Né à Kingston, en Jamaïque, dans la première moitié des années 50, il apprend seul à jouer du piano tout en suivant les cours de la Kingston College School. Un jour, on lui prête un melodica et c’est la révélation. Pablo est fasciné par l’instrument qui, à compter de cet instant, ne le quittera plus.

C’est au cours de sessions dirigées par Herman Chin-Loy en 1971 qu’il adopte son pseudonyme. A cette époque, Pablo est sollicité par différents producteurs plus ou moins célèbres et on peut l’entendre sur de nombreux titres devenus aujourd’hui des classiques. Mais c’est surtout en tant qu’artiste solo qu’il fait sentir sa présence, et son potentiel créatif devient évident lorsqu’à partir de 1972, il enregistre pour son propre compte. Comme le montrent tous les enregistrements qu’il réalise dans les années 70 pour ses labels Hot Stuff et Rockers (ainsi nommé car c’est le Rockers Sound-System, dirigé par son frère, qui assure la promotion de ses disques), Pablo est constamment à le recherche de nouvelles idées et de nouvelles directions pour sa musique. Son utilisation du melodica se caractérise par un style aux influences extrême-orientales tout à fait original que beaucoup ont essayé de copier - le plus souvent sans succès. Il a ainsi donné ses lettres de noblesse à un instrument aux origines humbles trop souvent considéré comme un simple jouet.

Dans son travail de production, Pablo accorde une grande importance au mixage des riddims et le studio de King Tubby y apporte une touche d’innovation très personnelle. Les instrumentaux qui résultent de cette collaboration sont, depuis, rentrés dans l’Histoire et ont desservi les voix de plusieurs artistes de premier plan. On notera à ce sujet qu’un des mérites de Pablo a été d’enregistrer des chanteurs mal-aimés, voire totalement inconnus, leur donnant ainsi l’opportunité de montrer ce dont ils étaient capables. Le meilleur exemple en est peut-être Jacob Miller qui enregistre six titres sous la houlette de Pablo, parmi lesquels le superbe

  Baby I Love You So 

. Cette chanson est présente sur le Classic Rockers et elle y est accompagnée de sa version dub King Tubby Meets The Rockers Uptown - probablement le morceau le plus populaire de Pablo.

Faisant office de catalyseur, Pablo capture ainsi nombre de chanteurs et groupes vocaux qui, à son contact, semblent donner le meilleur d’eux-mêmes. Parmi eux, Paul Blackman, Earl Sixteen, Hugh Mundell, Tetrack et Junior Delgado, tous présents sur cette remarquable compilation qui nous propose en plus deux titres inédits : Jah In The Hills, un magnifique instrumental dégoulinant de lyrisme, et Love Won’t Come Easy, une chanson de Leroy Sibbles (des Heptones) dont on trouve une version, interprétée avec le reste du groupe, dans l’album Night Food.

Plus tard, dans les années 80, Pablo adoptera une instrumentation résolument plus moderne - actualité oblige. Le son de ses productions perdra de son humanité et leur impact s’en trouvera amoindri. Mais peu importe, Augustus Pablo a désormais sa place au Panthéon des grands de la musique jamaïcaine, aux côtés de Clement Coxsone Dodd et Lee Scratch Perry. Bon, maintenant, fini la parlote, faisons place à la musique...

Grandmaster DJ X (Scratch n°1 / 1996)


Augustus Pablo « Classic Rockers » (Mango / Island)

A écouter aussi :
Augustus Pablo « Original Rockers »
Jacob Miller « Who say Jah no dread »
Tetrack « Let’s get started + dub »
Hugh Mundell « Mundell + dub »
(Tous ces albums sont disponibles sur le label Greensleeves).

15

18:00 - 20:00

Marseille France

Départ de la sixième tournée du Walkabout Sound System
info booking : tony (at) cafoutch.fr